22/07/2009

... c'est qu'elle a bon goût la mort, vous voulez essayer ?

Dans un ascenseur en panne se joue la rencontre improbable entre un scientifique qui a fait une découverte révolutionnaire, une vedette du rock sur le déclin atteinte d’un cancer et un rat de laboratoire difforme. Chacun va y découvrir que leur destin est beaucoup plus lié que ne le montrent les apparences.

C'est le pitch de mon dernier projet de scénar "Roulette Russe" pour lequel je cherche un dessinateur ... Avis aux amateurs Clin d'oeil

Premier petit extrait :

Evocation. Le matin. Zoning industriel. Labo d’expérimentation animale d’une entreprise pharmaceutique.

En arrivant au boulot, Piotr est accueilli par des manifestants d’une ONG qui militent contre la vivisection. Des policiers lui fraient un passage jusqu’à l’entrée du labo. Sur le chemin il se fait agresser par une militante, Gaëlle, qui l’insulte violemment et lui crache sur le front.

Piotr entre ensuite dans son labo, le crachat de Gaëlle toujours présent sur son front. Dans le labo, on découvre des bancs d’expérimentation avec de nombreuses cages à rats. Les rats sont déformés par les expérimentations médicales. Au fond de la rangée, dans une cage, le Rat pousse des hurlements de douleur.

Un assistant :-          « Il a hurlé comme ça toute la nuit...  Les tests ne sont pas concluants, je vais l’euthanasier »

Piotr : -          « Laissez, je m’en occupe »

Piotr prend le Rat par la queue et se dirige vers un débarras. Piotr lève le Rat au niveau de son visage et essuie le crachat sur son front.

Les deux personnages se regardent pleins de haine. Le Rat se débat de douleur et de peur. Piotr frappe le Rat violemment contre le bord de la table, ouvre l’accès aux égouts et y jette l’animal.

 Le second extrait :

"Ronny et Piotr se tiennent debout l’un face à l’autre. Ronny a allumé une cigarette roulée à la main qu’il fume silencieusement.

Piotr se met à tousser. 

Piotr à voix haute, sans oser s’adresser directement à Ronny:

-          « Quelle odeur … Mais quelle odeur ! C’est pénible ! »

(...) 

Provocateur, Ronny recrache une bouffée de fumée.

Piotr :-          « Ce n’est pas possible, c’est l’enfer ici … »

-          « En plus de se faire insulter, on est obligé de respirer la mort  …»

 Ronny :-          « La mort ?  Rien que ça ? Ha ! Ha ! Ha !

Ronny, avalant à pleins poumons une bouffée de fumée :

-          Alors c’est qu’elle a bon goût la mort»

-          « Vous voulez essayer ? »"

Olivier

21:26 Écrit par Olivier dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

à tu fais la formation que propose l'iconograf voilà je suis passionnée par le dessin et je voulais savoir si tu connaissais l'atelier bd l'iconograf à strasbourg et si elle est connu de réputation car ma famille veux m'empêcher d'y aller malgré mon entretient d'admission qui aura lieu bientôt donc voilà, ça serait sympa d'avoir se genre de renseignement pour les apaiser. merci

Écrit par : aurore | 29/07/2009

Les commentaires sont fermés.