10/04/2009

Kheran me parle

Ce qu'Olivier ignore complètement, c'est que moi, Kheran, j'appartiens au futur.

Chaque fois qu'il tente de se rapprocher de moi, je m'éloigne exactement de la distance qu'il a parcourue pour tenter de me rejoindre. Nous sommes comme les 2 mêmes poles de deux aimants qui tentent de se toucher. Une force invisible nous sépare.

Je comprends sa frustration ... Moi-même je ne pense pas que je le supporterais.

 Bossard

Mais je ne veux pas qu'il m'atteigne.

Je suis ce qu'on appelle un IDEAL.

Kheran

PS : Le dessin ici est de Lionel Larchevêque alias Llar comme dans tranche de ...Rigolant
C'est la première fois qu'un dessinateur illustrait une planche que j'avais écrite. C'était un exercice à l'atelierBD (école de formation à la BD à distance).
Découvrez cet excellent illustrateur sur http://lionellarcheveque.blogspot.com/


 

11:08 Écrit par Olivier dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.